Groupe charentais de pédagogie institutionnelle

"Mais c’est quand qu’on apprend à lire ?" GS - CP - Colette Bordas PDF Imprimer Envoyer
    Le détail d'une journée de classe, à travers les institutions et les activités d'apprentissage de deux enfants, l'un de GS, l'autre de CP

 

Tout au long de la journée, chaque élève est fréquemment amené à lire ou à écrire. Suivant l’activité, il peut lire ou écrire seul, à deux, avec un élève de son équipe, un autre qu’il a choisi pour un travail ponctuel tel que les exposés, une histoire vraie, un texte libre.une lettre au correspondant.Chaque élève aussi est assuré de recevoir l’aide de son compagnon de lecture, choisi parmi ceux qui savaient un peu mieux lire que lui.

De même que pour l’écriture, plusieurs types de lecture sont proposés.Les choix sont variés grâce à la bibliothèque de l’école et celle de classe où sont disponibles des ouvrages de littérature jeunesse spécifiquement réservés à l’entraînement à la lecture. Les réunions de comités de lecture permettent d’échanger les remarques à partir de ces œuvres. On échange aussi chaque matin autour du journal « Quoti » auquel la classe est abonnée.

J’ai pris en notes l’emploi du temps d’une journée complète pour deux élèves de la classe, pour tenter de mettre en évidence le temps passé à lire ou à écrire dans une journée de classe.

Toute la colonne de gauche est consacrée à Clarisse qui n’est pas une élève précoce de Grande Section,(en effet, deux élèves de grande section étaient déjà lecteurs avant elle) et la colonne de gauche est consacrée à Amélie qui était déjà dans ma classe en Grande Section l’an dernier.

 

Un mardi de juin 2005

 

Clarisse, élève de Grande Section.

 

9 heures : ouverture de la classe et installation de chacun.

métiers

Chaque matin Clarisse lit les règles de vie. Elle ne sait pas lire mais elle est l’apprentie de Thomas, lecteur débutant. C’est lui qui lit et Clarisse suit le chemin de ce qu’il lit avec la grande règle, répétant après lui.Il est convenu qu’elle le fera seule dès qu’elle pourra.

 

 

 

 

 

9h10 Présentation du « Quoti »

La classe est abonnée à un journal, « QUOTI ». C’est un quotidien et chaque élève à son tour le présente le matin à la classe.

Clarisse écoute la présentation et intervient pour des remarques.

Le Journal

Nous éditons un journal de classe qu’une équipe imprime à tour de rôle et tous les élèves lisent la page imprimée la veille.

Clarisse trouve un élève pour l’aider à lire la page .Si il lui reste du temps avant 9h30, elle peut faire un dessin, un jeu calme ou regarder un album.

 

9h30 laitage

9h40 ateliers de productions

Clarisse a choisit de faire un exposé documentaire sur le chat avec Marc, un élève de Moyenne section.

Elle recherche l’orthographe des mots simples dans ses cahiers d’histoires, dans les textes collectifs ou les textes de Marc. Elle écrit des petits mots au brouillon pour que Marc les recopie.

Pendant ce temps, les autres élèves écrivent des histoires dans leur cahier, effectuent des recherches pour d’autres exposés, illustrent un texte, peignent au chevalet ou s’entraînent à lire un texte pour le présenter aux autres…

10h45 Récréation

Personne ne range son matériel puisque nous reprenons le travail après la récréation.

11h00 ateliers de productions

Clarisse et Marc poursuivent leur travail ensemble.Clarisse propose à Marc de commencer à dessiner des chats. .

11h40 La phrase du jour

Clarisse et les autres élèves non lecteurs s’assoient devant le tableau pour déchiffrer la phrase du titre du Quoti du jour,

Exemple : Des baleines sont de plus en plus menacées au japon.

Les élèves lecteurs sont dans la bibliothèque et se lisent entre eux leur passage préparé chez eux

 

 

 

 

 

12h00 cantine

13h3O

Présentations

Pour pouvoir présenter quoi que ce soit, il faut s’être inscrit au préalable. Seul ou avec de l’aide chacun inscrit son nom et l’objet de sa présentation. Jamais l’aide n’a fait défaut pour qu’une présentation aboutisse.

14h15

Recherche maths

3 problèmes inventés par les élèves sont inscrits au tableau

Clarisse, en fonction de sa ceinture en opération numération, choisit le problème qu’elle va essayer de résoudre.

14h5O

Le travail de recherche s’arrête et chacun colle sa feuille dans le cahier d’exercices. Clarisse a le métier de distribuer les cahiers. Elle a dû, pour cela, apprendre à lire tous les prénoms de la classe.

15h00 récréation

15h15 conseil

I5h45 inscription du travail à la maison

Clarisse a demandé à avoir un cahier pour recopier les devoirs. Je lui en fournis un et elle s’efforce de recopier le travail à faire.

 

 

16h0O métiers du soir et rangement des cartables.

 

Clarisse vérifie que les manteaux sont bien accrochés aux patères et ne traînent pas dans le couloir

 

 

 

 

 

16h15 paye et bilan de la journée

16h30 Sortie

 

 

 

 

 

 

Amélie ,élève de C.P

 

 

Amélie a le métier d’annoncer, en s’aidant du calendrier, la date du jour qu’elle recopie  au tableau.

Elle écoute l’énoncé des règles de vie lues par Thomas et Clarisse.

Amélie est lectrice et présente un Quoti qu’elle a préparé la veille chez elle.

 

 

 

 

 

C’est Amélie aussi qui est chargée de rassembler les pages du journal imprimées la veille et à ramasser celles restées sur le séchoir pour les compter et les accrocher ensemble jusqu’à l’agrafage.

Elle est compagnon d’apprentissage de Thomas et lui fait lire les 3 pages qu’il a préparé la veille chez lui puis elle vérifie si les bêtes du vivarium ont suffisamment d’eau.C’est son troisième métier.

Amélie s’est inscrite avec Jacques pour préparer un exposé sur les momies et les Pharaons.

Ils commencent leurs recherches dans les divers documents de la classe ou de la classe des C.E.Ils découvrent ces documents, les lisent puis élaborent les questions.

 

 

 

Ils continuent leur travail.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Amélie, comme tous les élèves lecteurs de la classe, doit trouver son compagnon de lecture et lui lire les 5 pages qu’elle avait à préparer la veille.

Un autre élève aussi viendra lui lire un passage.

A la suite de cette lecture chacun d’entre eux se met en recherche orthographique ou fait une fiche de lecture sciences.

Je suis avec le reste de la classe pour déchiffrer la phrase du « Quoti ».

 

 

 

 

 

 

 

Amélie est « deuxième barrette jaune en ceinture de comportement », elle préside et lit l’ordre du jour, elle appelle tour à tour les élèves inscrits. C’est elle aussi qui distribue la parole pour les différentes interventions.

Diverses présentations sont possibles (livres, objets, dessins, un texte, une chanson…)

Résolution de problèmes inventés par les élèves.

Amélie résout seule un problème.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aide à l’écriture pour les plus lents en début d’année

Lire 3 pages pour les non lecteurs et lire et recopier la phrase du Quoti

Lire 5 pages pour les lecteurs.

Amélie change son livre terminé après avoir inscrit le titre sur la fiche.

 

 

métiers

Amélie regarde le vivarium.

Elle aide un plus jeune à choisir son livre.

Ce n’est pas son métier mais dans la classe, les plus jeunes savent qu’ils peuvent compter sur l’aide des plus grands pour les aider dans le choix d’un livre ni trop simple, ni trop difficile pour eux.

 

 

Pour réaliser son exposé, Clarisse a recherché des documents sur le chat. Les documents habituels étaient d’un niveau trop difficile mais avec de l’aide, elle a réussi à trouver des documentaires plus adaptés à son niveau.Sur leurs tables, Clarisse et Mathias ont donc à disposition des cahiers « J’écris », des B.T images (outils P.E.M.F) une ardoise blanche avec les vellédas pour faire des modèles d’écriture à Marc et diverses images ou photos de chats

Dans toute sa journée, Amélie a lu seule.Elle a fait lire un autre élève Un autre élève l’a fait lire.

Elle a aidé un plus petit à choisir un livre adapté à son niveau.

Quelque soit leur niveau, tous les élèves ont eu le même cheminement vers la.lecture

Lorsque Clarisse, en conseil, a demandé le métier de lire les règles de vie, les élèves lui ont fait remarquer la difficulté et la longueur de ce qu’il y avait à lire mais Clarisse a précisé qu’avec de l’aide elle pourrait y arriver. C’est Thomas, juste nommé lecteur débutant qui s’est proposé pour le faire .Il l’a accompagné 3 semaines dans ce métier .Un jour qu’il était malade, Clarisse a demandé si elle pouvait essayer de lire seule les règles Les connaissant par cœur, elle a pu le faire seule.

Quelques jours plus tard, Thomas revenu en classe, Clarisse lui a montré qu’elle avait réussi sans difficultés et il s’est inscrit au conseil pour demander à changer de métier.

Le 8 juillet Clarisse a été déclarée lectrice débutante.

Elle a lu un passage dans un livre inconnu devant la classe Jamais Clarisse ne s’est retrouvée seule devant l’apprentissage de la lecture. Elle a aidé et a été aidée en permanence.

La classe est construite autour de l’entraide. Pour que l’entraide puisse fonctionner tout au long de la journée, la répartition des élèves dans les équipes est hétérogène.

.

 

Cette année là, sur 12 élèves de C.P, 10 ont franchi l’étape de la lecture,

un élève est entrée à l’I.M.E

un a été maintenu en cycle2

Sur 5 élèves de Grande Section, 3 ont appris à lire

Deux n’ont pas encore franchi complètement l’étape de la lecture mais sauront lire dans le premier trimestre de C.P

1 élève de moyenne section continuera ses progrès en G.S.

Colette Bordas