Groupe charentais de pédagogie institutionnelle

Une équipe à l'imprimerie dans un CE - Christelle Baron PDF Imprimer Envoyer

 

Lundi 25 janvier: composition


 

Pendant les ateliers d'écriture, Jennifer, Romain et Jérémy, CP, s'installent pour composer leur texte et choisissent Emilie, CE1, orange clair en imprimerie pour les aider. Disposant de plusieurs casses, ils s'installent par 2: Jennifer avec Emilie, Romain avec Jérémy.

Jennifer et Emilie composent le titre: "Je voudrais être..."

EL: "Il faut un "J", cherche-le. Après, le "e", c'est de ton côté."

JB: " Le trait en haut ou en bas ?"

EL: " En bas!, 2 petits espaces. Après un "v", ah! J'ai trouvé! Après un "o"..."

Pour le "i", Jennifer se trompe et prend un "j". Emilie lui explique: " C'est pas un "i" ça c'est un "j" et elle lui montre où est rangé le "i".

Leur organisation est simple: Emilie dicte les lettres, chacune cherche et Jennifer les glisse dans le composteur. A la fin de la phrase, à l'aide d'un miroir, elles comparent lettre par lettre avec le modèle et concluent: " C'est pareil! ". Je vérifie à mon tour et leur indique une autre phrase à composer. Elles inversent les rôles. Au bout d'un quart d' heure environ, Jennifer s'amuse, Emilie lui dit: " Arrête de faire l'idiote, ça ne m'intéresse pas! ".

Et pourtant... Emilie, CE1, ne lit toujours pas couramment mi-janvier; Jennifer lit peu de mots et ne connaît pas les lettres. Elles ont toutes les deux un comportement souvent perturbateur.

Je remarque que le deuxième groupe a adopté la même démarche. A la vérification, il s'avère que Romain et Jérémy ont inversé les "p" et les "q". Je réexplique l'utilisation des bandes rouges et noires pour l'identification des lettres.

Mon rôle se limite à certaines explications techniques. Les élèves apprennent ensemble et décident de l'organisation: ils savent à qui s'adresser et comment s'entraider.

A la fin de la séance des ateliers d'écriture, environ 40 mn, le texte est composé, vérifié, prêt à être imprimé.

 

Mardi 26 janvier: tirage

 

L'équipe installe les composteurs sur la presse, je vérifie qu'ils sont bien calés. Chacun aide l'autre à boutonner son tablier. Nous procédons ensemble au tirage de la première feuille. J'en profite pour repréciser la qualité de chaque geste:

" ... bien passer l'encre sur toutes les lettres, caler la feuille avant de l'appliquer dessus, presser fermement, enlever la feuille d'un coup sec avant de la poser sur la table de séchage..."

Ces rappels deviennent très vite inutiles. Le premier tirage est satisfaisant, l'équipe a le feu vert pour tirer 40 exemplaires, 20 pour la classe, 20 pour les correspondants.

Emilie décide du poste de chacun. elle est implicitement reconnue comme chef d'équipe, probablement parce qu'elle est orange clair en imprimerie.

JB encre, EL installe les feuilles, JR presse et RT enlève et met à sécher.

EL surveille: " Vite prépare ton rouleau avant! Là c'est pas bien encré! "

Elle comptabilise les feuilles déjà imprimées: " 1,2,3,4, il en reste plus qu'une et on change! "

"... 5! Allez Romain on fait échange! On change toutes les 5 feuilles! "

" Va la montrer à la maîtresse, elle est bien réussie! ". J'approuve.

Je leur suggère qu'après s'être essayé à tous les postes, ils peuvent peut-être rester au poste qu'ils préfèrent. C'est ce qu'ils décident. La suite des échanges se fera autour de la production, chacun rappelant à l'autre l'attention nécessaire.

Il manque une vis à la presse, elle ne tient pas bien. Pour pallier à cet inconvénient, ils se mettent à deux. L'entraide s'est mise en place sans mon intervention et sans heurt.

Aussitôt le tirage fini, deux enfants vont nettoyer le rouleau et la plaque pendant que deux autres lavent et essuient les composteurs. Le tirage et le lavage auront duré environ 40 minutes.

 

Jeudi 28 janvier: rangement des lettres

Il a lieu pendant le plan de travail individuel. RT est devant une casse, JR devant une autre et JB et EL ensemble devant la troisième. Gwendoline, CE1, se propose de venir les aider, son plan de travail lui en offre la possibilité. Une très grande concentration et une entraide efficace ont lieu durant ce moment. Et quelle satisfaction quand ils viennent m'annoncer: " Ça y est tout est rangé! ".

On pourrait imaginer une organisation plus contraignante, le travail en serait-il plus efficace?

La qualité du travail dépend avant tout de l'investissement de chacun.

 

Christelle Baron.

 

 

Voici quelques exemples de production d'imprimerie :

exemple d'imprimerie